Nous vous informons que ce site utilise des “cookies techniques”, nécessaires pour optimiser la navigation, des “cookies d'analyse” à des fins statistiques, ainsi que des “cookies de tiers”.

Pour plus de renseignements ou pour bloquer, en tout ou en partie, l'utilisation des cookies, lire la note d'information détaillée (Cliquer ici)

Au contraire, en poursuivant votre navigation sur ce site, vous consentez implicitement à l'utilisation desdits cookies J'accepte

Vous êtes ici

Rome choisie pour le nouveau Creative Centre de Casalgrande Padana

  • Condividi
  • Rivenditori
novembre 9, 2017

Rome choisie pour le nouveau Creative Centre de Casalgrande Padana

Le projet de restauration de Casa Baldi est déjà bien avancé.

Cette habitation singulière signée Paolo Portoghesi, figurant parmi les plus importantes de l'architecture italienne d'après-guerre, se prépare à accueillir le troisième pôle du système conçu par Casalgrande Padana au service de la créativité, de la culture et de la conception en architecture.

Le lien étroit qui unit Casalgrande Padana à l'univers de la conception en architecture s'exprime de nombreuses façons, notamment dans le cadre d'initiatives où l'entreprise promeut, aux côtés d'institutions et d'importants partenaires, des congrès, des séminaires, des workshops, des formations, des expositions, des concours et des publications.

À travers cet engagement constant, Casalgrande Padana encourage les échanges entre recherche et innovation dans le secteur de la céramique, à travers ses produits qui, eux aussi, véhiculent innovation, créativité et technologie, et s'appliquent à tout type de paysage architectural, quelles qu'en soient la destination ou l'envergure.

Parmi ces initiatives, l'une des plus significatives est représentée par les Creative Centre.

Ces lieux pensés pour les professionnels du secteur se veulent de véritables plateformes de rencontre entre le monde de la production et le monde de la conception, dépassant le concept traditionnel de showroom commercial. Tous peuvent s'y rendre pour mieux connaitre les produits, les matériaux et les solutions de pose, ou pour approfondir et développer les aspects de la conception, partager des idées, promouvoir ses aspects culturels et pédagogiques.

Comme preuve du succès de cette formule, il suffit de mentionner l'ouverture du Creative Centre de Milan Foro Buonaparte, seulement quelques années après le premier Creative Centre situé près du site de production de Casalgrande, sur un projet de Cerri Associati Engineering. Ce premier est désormais une référence pour les architectes, qu'ils soient milanais ou non. En effet, les rendez-vous pédagogiques fréquemment organisés ont vu défiler de grands noms de l'architecture et du design à l'international.

C'est donc dans une suite logique que Casalgrande Padana a décidé d'ouvrir un nouveau Creative Centre à Rome, en réponse à une demande nationale croissante. Le choix du lieu est particulièrement significatif, et représente une occasion de dévoiler un important ouvrage à la communauté de concepteurs.

C'est en effet la Casa Baldi qui accueillera le Creative Centre de Rome, un ouvrage conçu par Paolo Portoghesi et réalisé entre 1959 et 1961 pour Gian Vittorio Baldi, réalisateur affairé et producteur de certains des films de Pier Paolo Pasolini.

Malgré ses dimensions réduites, l'ouvrage fut d'une importance considérable dans le domaine de l'architecture d'après-guerre, provoquant de grands débats relatés jusque dans les pages du New York Times. En décembre 1962, Bruno Zevi, dans la revue L'architettura Cronaca e storia, le définissait « un édifice problématique ». Selon les mots de Paolo Portoghesi, c'est « un nouveau type d'architecture, qui a trait aux lieux et à l'histoire, mais participe aussi à révolutionner le Neues Bauen ». Porteur d'un nouveau langage et d'une multitude de références culturelles et matérielles, Casa Baldi témoigne d'une architecture qui fait l'histoire tout en appliquant des techniques de construction innovantes. Un ouvrage riche sous tous points de vue.

Casalgrande Padana a eu à cœur de confier le projet de restauration et de réaffectation à Paolo Portoghesi en personne, qui a élaboré des solutions en accord avec l'ouvrage originel tout en étant destinées à valoriser sa nouvelle fonction sur le plan architectural et fonctionnel.

La réalisation est déjà en cours, et la communauté d'architectes et de concepteurs de la capitale italienne aura bientôt l'honneur de connaitre et de fréquenter ce nouvel espace. À la croisée de deux mondes, celui de la céramique et celui de la conception, ce nouvel espace équipé pour favoriser cet échange célèbre la dimension d'exposition, la communication, l'information technique et des initiatives variées dans le domaine de l'architecture, du design et de la production.

Le prochain numéro de Percorsi in ceramica, revue publiée par Casalgrande Padana s'adressant au monde de la conception, sera consacré en grande partie à ce projet, et comprendra un entretien avec Paolo Portoghesi.