L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur

L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur

L’Italie regorge de véritables trésors et l’Église de Verre de Baranzate est un de ceux-là. Petite et tranquille, mais en même temps lumineuse et futuriste.

L’Église de Notre-Dame de la Miséricorde (appelée aussi « Église de Verre », étant donné sa structure emblématique en verre translucide), fut réalisée entre 1956 et 1958 dans la petite ville de Baranzate, située sur la ceinture périphérique au nord-ouest de Milan et représenta un tournant historique dans les modes de construction des lieux de culte de notre pays.

À l’origine, le projet de l’Église de Verre fut signé par les architectes Angelo Mangiarotti et Bruno Morassutti, ainsi que par l’ingénieur Aldo Favini. Ce projet, conforme aux dogmes de la révolution moderniste, fut caractérisé par l’utilisation de matériaux spécifiques, tels que le béton, l’acier et le verre. En vertu de sa place entre tradition et futur, nous n’avons pas hésité à définir ainsi cette construction architectonique :

« […] œuvre capable de transcender son époque et de s’imposer encore aujourd’hui grâce à son originalité et la charge innovatrice de sa structure de couverture en béton armé précontraint et de son enveloppe emblématique en verre translucide. »

Cependant, le temps avait laissé les traces inévitables de son passage sur cette petite église, fruit d’un grand projet. Voilà pourquoi la petite Église de Verre de Baranzate a fait l’objet d’une opération de restauration en décembre 2015. Une intervention qui (selon ce qui est indiqué dans le communiqué de presse diffusé par Casalgrande Padana, fournisseur des dalles céramiques pour les sols intérieurs) a représenté :

« […] une histoire dans l’histoire, pour son déploiement sur une longue période et pour l’attention scientifique lui ayant été accordée pour sa mise en œuvre, entre lecture de l’original et réécriture, en fonction des évaluations du travail à effectuer.»

Après sa mise sous protection en 2003, le projet de restauration a été mis en œuvre grâce à ce même Bruno Morassutti, en collaboration avec Giulio Barazzetta, de l’agence SBG Architetti (sur leur site, il est possible de consulter une section entièrement consacrée à l’Église de Notre-Dame de la Miséricorde de Baranzate, ainsi qu’une galerie photo). Giulio Barazzetta lui-même, après la disparition de Bruno Morassutti, a mené à terme cette intervention grâce à une conception intégrée et à la participation de toutes les compétences nécessaires pour achever cette opération ambitieuse de réhabilitation architectonique.

Parmi les entreprises ayant contribué à cette restructuration, se distingue Casalgrande Padana, qui a participé au projet en tant qu’unique fournisseur de produits céramiques. Une tâche loin d’être aisée, vu la nécessité de produire des dalles céramiques selon le format d’origine (afin de respecter de manière rigoureuse le dessin de pose) ainsi que les couleurs (reproduites fidèlement, avec une attention toute particulière à la reproduction des finitions de la surface, aussi bien pour le grain que pour les reflets). Pour l’Église de Verre de Baranzate, Casalgrande Padana a fourni et posé 1 000 mètres carrés de dalles en grès cérame (utilisés pour le dallage de la nef unique qui caractérise l’« Église de Verre »).

Aujourd’hui, à Baranzate, si l’on se rend dans la petite église tranquille de Notre-Dame de la Miséricorde, l’on peut donc apprécier un savant mélange entre passé et futur, un ensemble d’avant-garde, de connaissance et de savoir-faire appliqué dans la création d’éléments architectoniques, de dalles céramiques et de choix esthétiques qui ont su donner une nouvelle luminosité et splendeur à ce petit écrin de verre au sein duquel une part de la beauté de notre pays est protégée et conservée.

  • L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur
  • L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur
  • L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur
  • L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur
  • L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur
  • L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur
  • L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur
  • L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur
  • L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur
  • L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur
  • L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur
  • L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur
  • L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur
  • L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur
  • L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur
  • L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur
  • L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur
  • L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur
  • L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur
  • L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur
  • L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur
  • L’Église de Verre de Baranzate retrouve sa splendeur
Flag of Germany