Revêtements de façade, toit et sols de la Villa Montebar

Revêtements de façade, toit et sols de la Villa Montebar

Construite face aux Alpes suisses, la Villa Montebar semble être la pierre angulaire soutenant un fragile équilibre entre esthétique et technologie. La sophistication du revêtement céramique a permis son utilisation pour la réalisation du toit et des revêtements de façade de cet édifice. Cette céramique s’intègre parfaitement dans le contexte environnant, avec une esthétique et des effets de matière s’inspirant de la coupe nette et géométrique de la montagne.

La Villa Montebar se trouve dans le Canton du Tessin. Elle a été conçue par l’architecte Jacopo Mascheroni (JM Architecture), qui pour l’occasion s’est adjugé le Premier Prix dans la catégorie Bâtiments résidentiels lors de la 10e édition du Grand Prix, un concours international d’architecture voulu, créé et organisé par Casalgrande Padana.

L’utilisation des dalles céramiques pour la réalisation du toit et des revêtements de façade a notamment valu à Jacopo Mascheroni de recevoir ce prix. Le revêtement final, qui homogénéise le profil de la Villa Montebar, a été réalisé en dalles de grès cérame posées sur un système de façade ventilée en aluminium.

Le choix des matériaux et des collections par JM Architecture a privilégié Amazzonia dans la coloration Dragon Black et les formats 45×90 cm (18”x36”), 30×90 (12”x36”), 15×90 (6”x36”), et Pietre Etrusche dans la coloration Saturnia et les formats 30×60 (12”x24”), 20×60 (8”x24”), 10×60 (4”x24”), respectivement pour la partie extérieure et intérieure de l’habitation.

  • montebarvilla_06
  • montebarvilla_13
  • montebarvilla_12
  • montebarvilla_14
  • montebarvilla_18
  • montebarvilla_21
  • montebarvilla_22
  • montebarvilla_10
  • montebarvilla_26
  • montebarvilla_20
  • montebarvilla_03
  • montebarvilla_23
  • montebarvilla_25
  • montebarvilla_11
  • montebarvilla_24
  • montebarvilla_08
  • montebarvilla_07
  • montebarvilla_home
  • montebarvilla_16

Le jury du Grand Prix a commenté ce projet ainsi :

La solution inédite mise au point pour l’enveloppe céramique, qui couvre entièrement chaque surface verticale inclinée, définit une architecture monolithique, mono-matière et monochromatique, qui s’intègre avec cohérence dans le contexte environnemental.

Retrouvez l’intégralité des commentaires dans la section du site Grand Prix dédiée à la Villa Montebar.

Toujours à propos de l’utilisation qui a été faite de la céramique dans ce projet, la revue AREA écrit :

Le projet de conception et l’étude minutieuse des détails valorisent pleinement le potentiel de composition, de performances et d’application du grès cérame de dernière génération.

D’autres revues du secteur sont également élogieuses envers ce projet, qui fait instinctivement briller les dalles céramiques d’un éclat nouveau et leur donne un rôle toujours plus central dans la conception. Il ne s’agit plus seulement de sols, mais aussi de décoration des murs intérieurs. Concernant ce projet, Archdaily écrit :

Le matériau de revêtement final qui uniformise l’enveloppe est une façade ventilée constituée de dalles en grès cérame et d’un système de fixation invisible. Pour une efficacité énergétique optimale, la façade vitrée des espaces de vie est équipée d’un mur-rideau doté de profilés horizontaux à rupture thermique, de contreventements verticaux en verre et de vitres à isolation sélective et faible émissivité.

Le Creative Book est une autre source d’informations incontournable sur ce projet (et tous les autres qui, comme celui-ci, ont participé à la 10e édition du Grand Prix). Voici ce que l’on peut y lire :

Le projet développe habilement le thème de la maison avec toiture en pente, comme exigé par le règlement en matière de construction par le biais d’un langage clairement contemporain. La solution inédite expérimentée pour l’enveloppe en céramique qui recouvre entièrement la surface verticale et la surface inclinée, définit une architecture monolithique, mono-matière et monochromatique qui s’inscrit avec cohérence dans l’environnement naturel. Le plan de construction et l’étude précise des détails valorisent pleinement le potentiel de composition, de performance et d’application du grès cérame de dernière génération.

La publication est disponible dans son intégralité à cette adresse.

La dalle céramique devient un élément global dans le projet de Jacopo Mascheroni

Un hommage à la montagne, à la beauté brute de la roche et des formes élémentaires qui, depuis ces hauteurs, semblent vouloir tendre vers l’essence même de l’habitat et de l’existence.

Une essence qui, grâce à l’utilisation de la céramique pour le toit et le revêtement de façade, prend un aspect encore plus imposant et monolithique. Comme si, en plus d’être dalle céramique et concept esthétique, elle devenait une vérité absolue et immuable. Telle la pierre que les dalles céramiques imitent (ou plutôt célèbrent) à travers leur aspect impeccable.

Pour en savoir plus sur le projet, nous vous invitons à parcourir cette galerie. Pour être informé des nouveautés et des initiatives de Casalgrande Padana, suivez-nous sur Facebook, Google Plus et Twitter.

Flag of Germany