Succès des dalles Casalgrande Padana à l’Expo 2015 Milan avec Vanke

Succès des dalles Casalgrande Padana à l’Expo 2015 Milan avec Vanke

Casalgrande Padana signe un nouveau et important succès dans le monde des dalles en grès cérame, en réalisant quelque chose de vraiment spécial. Pour le voir, il suffit de se rendre au pavillon de l’entreprise Vanke, à l’Expo 2015. Avec la création des dalles de la série Fractile – fruit de la collaboration avec l’archistar Daniel Libeskind – Casalgrande Padana renferme au sein d’un objet unique des choix esthétiques à l’avant-garde, un concentré de technologie et des méthodes innovantes pour le revêtement des bâtiments.

Tous les chiffres d’un grand projet

Pour l’Exposition Universelle, Casalgrande Padana a fourni plus de 4 200 dalles – produites dans le format 60×120 et taillées par la suite en deux modules distincts de 60×60 – réalisées à partir d’un dessin de Daniel Libeskind, qui est également l’auteur du projet du pavillon. Une teinte rouge spéciale, à effet métallisé, colore les dalles. Le motif graphique, au contraire, s’inspire de la mathématique fractale. C’est justement pour rendre cette structure particulière que Casalgrande Padana a utilisé un motif spécial tridimensionnel.

Les dalles Fractile sont le fruit d’un travail soigné, aussi bien du point de vue esthétique qu’en ce qui concerne le cycle industriel sophistiqué nécessaire à leur réalisation, impliquant des processus d’émaillage et de cuisson à 1 250 °C, et utilisant des mélanges d’argiles, de quartz et de feldspaths, ainsi que des émaux métallisés saturés d’oxydes, qui confèrent à la surface céramique un effet changeant particulier et dynamique. La teinte, elle, a été mise au point spécialement pour ce projet au sein du laboratoire tintométrique de Casalgrande Padana.

Le revêtement du pavillon

Le travail de Casalgrande Padana s’est révélé déterminant pour l’achèvement de Vanke selon les délais établis (il a été le premier pavillon à avoir été livré à l’Expo, avec trois mois d’avance sur la date d’ouverture) : une œuvre magistrale, surtout si l’on tient compte de la complexité des procédés qu’il a fallu suivre.

En effet, après avoir achevé l’ossature et la mise en œuvre des arbalétriers en acier de contreventement, on a procédé au montage des éléments horizontaux en tôle ondulée à profil carré et au fixage du noyau isolant de la gaine, composé de panneaux en fibre de bois minéralisée. Le tout a ensuite été renfermé dans une couche de béton projeté sur une armature de soutien spéciale.

L’ensemble du volume du pavillon Vanke (ayant certainement une forme insolite) a été ensuite prédisposé pour la mise en œuvre d’une sous-structure métallique spéciale d’ancrage à sec du revêtement céramique, développée grâce à la collaboration entre l’architecte Daniel Libeskind et le Service Engineering de Casalgrande Padana. Le système de pose a été conçu pour renforcer la déconstruction des superficies coplanaires traditionnelles au travers de la juxtaposition partielle des éléments céramiques Fractile tridimensionnels, en grès cérame, émaillés d’un rouge laque évocateur.

Flag of Germany