Construction durable et grès cérame de Casalgrande Padana : une combinaison gagnante

26 octobre 2020

Construction durable et grès cérame de Casalgrande Padana : une combinaison gagnante

de Sara Costi

Le projet architectural assume désormais un rôle fondamental pour déterminer l’état de bien-être de celui qui y habite. C’est à partir de cette réflexion qu’une volonté voit le jour : observer les espaces d’habitation avec un regard conscient et les concevoir avec une plus grande sensibilité. Le tout en promouvant une vision plus évoluée de la discipline architecturale, capable de se transformer d’une science de la construction matérielle à une conception plus consciente de l’habitat contemporain.

D'Hippocrate qui, dans son traité Airs, eaux, lieux, soutenait que l’état de bien-être dépend étroitement du lieu où l’on vit, aux disciplines orientales vieilles de cinq mille ans comme le Feng Shui, ou l’art de savoir comprendre le flux du Ch’i qui permet de reconnaître l’existence d’une harmonie intrinsèque à l’intérieur des forces présentes dans la Terre et le cosmos, jusqu'aux disciplines plus récentes comme la neuro-architecture qui étudie la réaction de notre système nerveux aux couleurs, à l’éclairage et aux proportions ou encore la psychologie environnementale architecturale : tout cela éveille la conscience que l'environnement dans lequel nous vivons a sans aucun doute un effet sur celui qui y vit.

Le biologiste cellulaire américain Bruce Lipton, dans le cadre des recherches relatives à l’épigénétique, en est arrivé à soutenir que l’environnement dans lequel on vit est capable de conditionner notre vie, et ce, également d’un point de vue biologique : il s'agit d’un lien invisible entre l’homme et l'espace qui l’entoure. Dans cette vision plus évoluée, la maison n’est plus seulement considérée comme un ensemble d’espaces construits en maçonnerie et meublés avec des objets et des compléments : elle devient un lieu capable de faire vibrer celui qui y habite.

Nous façonnons nos bâtiments, puis ce sont eux qui nous façonnent.

Winston Churchill

de Sara Costi

Construction durable et respect de la Terre

Les campagnes importantes menées en permanence au cours des dernières années pour le respect de la Planète et pour la protection des ressources ainsi que la situation socio-sanitaire difficile que nous avons vécue et que nous sommes encore en train de vivre à cause de la pandémie de Covid-19, continuent à attirer l’attention sur des thèmes importants et extrêmement actuels liés à la salubrité des espaces et à la construction de maisons et de bâtiments « en toute conscience ».

La construction durable traite justement ces thèmes importants. Il s’agit d’une véritable « science de la construction », une façon différente de concevoir : en intégrant et en optimisant l’utilisation de matériaux naturels avec les techniques de construction visant à réduire l’impact énergétique à travers une étude méticuleuse et soignée des ressources, des matériaux et des composants, elle tourne son regard vers l’homme et l’environnement.

La construction durable représente donc une approche architecturale différente selon laquelle la conception, la construction ou la réhabilitation d’un bâtiment mais aussi sa gestion doivent respecter les principes de durabilité environnementale visant à réduire l’impact énergétique, aussi bien en termes de gestion intelligente, sous-entendue comme autoproduction d’énergie, qu’en termes de sauvegarde des ressources en eau à travers l’utilisation de sources renouvelables. Tout cela en tenant spécialement compte de la santé et de la qualité des espaces. La construction durable adopte une approche analytique qui associe une série de variables considérées comme fondamentales non seulement pour l’environnement mais aussi pour le bien-être de celui qui y vit. Et ce, aussi bien en phase de conception qu’en phase de construction du bâtiment et tout au long de son cycle de vie jusqu’à sa démolition. Le site choisi pour la construction constitue un élément essentiel aussi bien pour l’esthétique du bâtiment en lui-même que pour le choix des matériaux et l’utilisation des ressources : il doit s’intégrer dans le cadre où il se dresse sans l’enlaidir. Il faut adapter le projet au climat, à l’humidité, au niveau sonore, à la végétation, à la qualité de l’éclairage naturel, à la disposition et à l’orientation des bâtiments voisins.

Montebar Villa (Suisse)
Revêtement de sol et revêtement de mur : Beton Pearl

Le grès cérame de Casalgrande Padana : un matériau 100 % durable

Garanties et certifiées, les dalles céramiques de Casalgrande Padana représentent une des composantes les plus actuelles et les plus polyvalentes que la conception moderne et durable peut offrir afin de réaliser des solutions d’ameublement qui satisfassent les critères de la construction durable contemporaine.

Exclusivement composé de matières premières naturelles, dépourvu de plastique et de substances novices, le grès cérame de Casalgrande Padana constitue un matériau complètement recyclable, inerte, ignifuge, anallergique et inaltérable au fil du temps. Grâce à la technologie Bios Ceramics®, il est également antibactérien, autonettoyant et en mesure de réduire les agents polluants.

Les dalles en grès cérame de Casalgrande Padana sont obtenues à travers un processus de production à circuit fermé, où des équipements sophistiqués antipollution permettent le recyclage et la récupération complète de tous les composants, avec des émissions et des dispersions pratiquement nulles : 0 % d’émissions nocives, 100 % de réduction de l’impact hydrique, 99,5 % de déchets récupérés, 74 % d’énergie autoproduite et 100 % d’emballages écocompatibles.

Un processus de production à l’avant-garde, centré sur les thèmes de la durabilité, qui tient compte du développement, de la recherche scientifique et des meilleures expériences en matière d'environnement et qui cherche à prévenir le plus possible la pollution, dans le respect et pour la sauvegarde du paysage et de l’équilibre territorial. Les nombreuses attestations sont la preuve de cet engagement : nous pouvons citer par exemple la certificationLEED (Leadership in Energy and Environmental Design), la certification ISO 14001, le Coded'éthique qui oriente et réglemente l'ensemble des politiques environnementales justement liées aux cycles de production, et un système de gestion environnementale conforme au Règlement EMAS afin d'améliorer en permanence les performances dans ce domaine en publiant une déclaration environnementale validée par l’organisme certificateur.

Revêtement de sol : Country Wood Greige
Revêtement de sol : Geowood White Oak
Revêtement de sol : Beton Sand
Revêtement de sol : Pietra Baugé Beige

Bios Antibacterial® : l’hygiène maximale des espaces

Bios Antibacterial® est le traitement spécialisé pour les sols et les murs adapté à tout espace, qu’il soit intérieur ou extérieur. Grâce à un traitement innovant à base d’argent, il est capable d’éliminer à 99,9 % les principales souches bactériennes présentes dans les espaces (Staphylococcus aureus, Escherichia coli, Pseudomonas aeruginosa et Enterococcus faecalis) et d’éviter la formation de moisissures, de levures et de champignons, principaux responsables des mauvaises odeurs, en assainissant les espaces et en leur donnant une odeur plus agréable.

Le principe actif utilisé par Bios Antibacterial® se base sur l’utilisation de l’argent, matériau noble largement utilisé dans la production d’objets à usage quotidien dont les propriétés antibactériennes sont connues dès l’Antiquité. Il est atoxique aussi bien pour les hommes que pour les animaux et est absolument inoffensif pour la santé, anallergique en contact avec la peau et ne libère aucune substance nocive pour l’environnement.

Bios Antibacterial® adopte une technologie qui se base sur la libération lente et contrôlée d’ions d’argent, qui inhibe le métabolisme des bactéries, en les éliminant et en empêchant leur prolifération. Le traitement antibactérien étant intégré de façon permanente dans le produit céramique, l’usure du sol ne modifie pas les prestations antibactériennes de la dalle.

Enfin, le bouclier protecteur de Bios Antibacterial® est toujours actif, jour et nuit, avec ou sans rayonnement solaire et, pour son activation, les rayons UV sont inutiles.

La pose à encastrement pour une maison domotique

En plus de la traditionnelle pose sur chape avec colle, Casalgrande Padana offre également au concepteur un système de pose à encastrement à sec Ars Ratio. Celle-ci permet de réaliser un revêtement de sol intelligent qui, accueillant des capteurs et des modules de commande sous la surface de pose, permet de régler l’éclairage et la climatisation. Le tout pour une maison équipée de technologie domotique riche en innovations permettant de réduire la consommation ainsi que le gaspillage énergétique mais aussi capable de simplifier la vie, en alliant le confort à une plus grande sécurité.

Le système de pose pour revêtements de sol en grès cérame à encastrement à sec représente une solution rapide, techniquement complète et esthétiquement élégante, capable de dialoguer avec le système domotique pour offrir une maison intelligente, en parfaite harmonie avec les concepts de la construction durable. Il permet une utilisation plus rationnelle des ressources tout en satisfaisant les exigences conceptuelles les plus complexes.

Pose à encastrement à sec

De plus, les électrifications et les câblages sont réalisés de façon simple et élégante à l’aide de chemins de câbles variables et de boîtiers électriques pouvant être installés de façon flexible sous la dalle céramique. Une synergie capable d'augmenter le confort de votre habitation en un simple geste !

Câblages et électrifications

Des dalles très fines, mais de grande épaisseur !

Principalement conçues pour être utilisées dans les interventions de réhabilitation, pour simplifier et rationaliser les opérations de revêtements de sols et de murs sans éliminer les matériaux préexistants, les dalles en grès cérame de fine épaisseur de Casalgrande Padana élargissent le domaine d’application à tous les types d’ouvrages où deux caractéristiques sont requises : légèreté et épaisseurs réduites. La modularité des formats à l’épaisseur traditionnelle, alliée à celle des dalles à l’épaisseur réduite, multiplie les combinaisons créatives à la disposition du concepteur, et offrent une continuité stylistique et visuelle entre les différents espaces.

L’utilisation des dalles en grès cérame de fine épaisseur assure de nombreux avantages parmi lesquels : la réduction de l’impact environnemental, liée à une réduction dans l'utilisation des matières premières et des ressources énergétiques ; la simplification et la rationalisation des opérations de pose, en évitant le retrait et l’élimination des revêtements de sols et de murs préexistants ; la réduction des temps de travail ; la réduction des désagréments habituellement liés aux travaux de rénovation ; la limitation des interventions de modification et d'aménagement de l’existant (élimination des portes et fenêtres, adaptation des niveaux de plancher), la facilité de travailler, couper, percer et déplacer le produit céramique et la réduction de l’incidence du poids sur la structure porteuse et sur les planchers.

Revêtement de sol : Beton Mud

Application des dalles sur les façades : isolation « à manteau » et façade ventilée

L’isolation thermique représente un des principaux facteurs qui caractérisent une construction capable de respecter les critères de la construction durable, qu’il s’agisse de bâtiments neufs ou de réhabilitations. Par l’application de dalles céramiques sur la façade, Casalgrande Padana propose deux différents systèmes d’isolation thermique des bâtiments : l’isolation « à manteau » et la façade ventilée.

L’isolation « à manteau » est une technique d’isolation thermique et acoustique des façades d’un bâtiment, qui consiste à appliquer des panneaux thermo-isolants à l’extérieur de la façade au lieu de le faire à l’intérieur, en créant ainsi un revêtement homogène. Cela permet de réduire les ponts thermiques, responsables des dispersions de chaleur, ainsi que les phénomènes de condensation et de moisissure localisée. De plus, ce système joue un rôle important dans la protection des couches sous-jacentes, améliorant ainsi sensiblement les prestations énergétiques et esthétiques.

Revêtement « à manteau » de la façade : R-Evolution Sand et White

La façade ventilée est en revanche un système de construction « à sec » composé d’un revêtement solidarisé au bâtiment par des dispositifs de suspension et de fixation de type mécanique. Le système prévoit la réalisation d’un interstice dimensionné de façon appropriée pour permettre d’insérer un panneau thermo-isolant en contact avec la façade du bâtiment et de créer une chambre pour la circulation ascensionnelle de l’air (effet cheminée). La façade ventilée protège le bâtiment des intempéries et des agents polluants en lui conférant des avantages importants en termes d’isolation thermo-acoustique. Il s’agit d’une des technologies les plus efficaces pour le revêtement extérieur car elle protège la structure en maçonnerie, permet de réaliser des économies d’énergie, élimine les ponts thermiques, élimine la condensation superficielle, valorise l’esthétique de la façade et maintient ses caractéristiques techniques et esthétiques au fil du temps.

Exemple de façade ventilée sur un bâtiment résidentiel, Montebar Villa (Suisse) - Amazzonia Dragon Black

Grâce à la grande variété de formats, de couleurs, de textures et d’épaisseurs, les dalles en grès cérame de Casalgrande Padana peuvent être utilisées pour développer de grandes surfaces avec des plans verticaux, inclinés ou courbes permettant ainsi au concepteur d'exprimer librement son idée architecturale et technologique.

Bios Self-Cleaning® : le grès cérame de Casalgrande Padana qui purifie l'air

Les dalles en grès cérame Bios Self-Cleaning® de Casalgrande Padana utilisées pour la réalisation de revêtements de façade et d’enveloppes ventilées allient des capacités autonettoyantes à celles d’élimination des NOx, parmi les principaux polluants de l’air en milieu urbain. Bios Self-Cleaning® est notamment en mesure d’associer les caractéristiques esthétiques et les performances des revêtements en grès cérame à une importante diminution des opérations d’entretien et de nettoyage des surfaces, en garantissant des économies notables en termes de coûts et du maintien de la qualité et de l’aspect de l'ouvrage architectural.

En ce qui concerne l’élimination des NOx, les performances assurées par Bios Self-Cleaning® offrent une contribution appréciable dans l’amélioration de la qualité de l’environnement des centres urbains. Il suffit de penser qu’une façade de 150 mètres carrés revêtue de Bios Self-Cleaning® a une capacité de purifier l’air comparable à celle d’une forêt de la taille d’un terrain de football, ou d’éliminer les oxydes d’azote (NOx) émis pendant 24 heures par 11 véhicules.

Revêtement extérieur : Limpha Helix

Concevoir avec les personnes et pour les personnes

Au premier coup d'œil, il peut paraître invraisemblable qu’une maison, matérielle et tangible par définition, puisse être observée au-delà de sa matérialité ; toutefois, si l’on se penche sur les théories dictées par la physique quantique, cette correspondance est confirmée. Donc, considérer l’espace d’habitation comme un champ énergétique auquel on est connecté, signifie ouvrir la porte à différentes interprétations de la conception consciente, pour créer des espaces d’habitation non seulement beaux mais aussi capables de faire vibrer celui qui y habite en améliorant son bien-être.

Carlo Scarpa affirmait : « Si l'architecture est bonne, une personne qui regarde et qui écoute ressentira ses bons effets sans s'en apercevoir ». Écouter une architecture signifie donc posséder la capacité de percevoir en profondeur les sensations qui proviennent de l'esprit du lieu, le « genius loci ». Dans cette vision plus holistique de la « conception », l’architecte assume aujourd'hui un rôle fondamental pour réaliser des espaces qui puissent avoir des effets bienfaisants sur les personnes tout en contribuant de façon innovante à leur bien-être : cela devient, pour le concepteur lui-même, un outil exceptionnel de croissance intérieure. Dans cette optique, l’architecture peut donc être considérée comme un art qui possède une merveilleuse capacité : élever la matière pour concevoir des bâtiments évolués.

Grâce à des processus de production innovants, le grès cérame de Casalgrande Padana allie qualités esthétiques et performances au respect de l’environnement. Il permet de répondre de façon claire et précise aux demandes des concepteurs et des clients désireux d’espaces qui ne soient pas seulement synonymes de beauté et de fonctionnalité mais aussi et surtout de santé et de salubrité, dépourvus de substances nocives, faciles à désinfecter et conçus avec des matériaux et des composants respectueux de la Planète qui nous accueille.

Quand vous changez votre façon de voir les choses, les choses que vous regardez changent.

Max Planck

Hôtel Hubertus – Italie – Revêtement piscine : Amazzonia Dragon Black

Flag of Germany