Les précieux motifs en grès cérame de Casalgrande Padana embellissent l’Office des Nations Unies à Genève

30 janvier 2020

Les précieux motifs en grès cérame de Casalgrande Padana embellissent l’Office des Nations Unies à Genève

de Sara Costi

L’Organisation des Nations Unies (ONU), dont le siège est situé à New York, comprend aujourd'hui 193 membres (chacun desquels contribue à hauteur d’une somme proportionnelle à sa propre richesse), soit la quasi-totalité des États. Fondée après la Seconde Guerre mondiale par 51 pays pour organiser et promouvoir la paix et la collaboration entre les peuples, elle entre en fonction le 1er janvier 1946 suite à l’entrée en vigueur de la Charte des Nations Unies. Définissant les formes d'intervention des institutions publiques pour la justice sociale et économique, le développement, la garantie des droits de l’homme, le maintien de la paix et de la sécurité internationale, l’ONU représente l’institution multilatérale la plus importante agissant à des fins de politique générale.

Après le Palais de Verre de New York, l’Office des Nations Unies à Genève est le centre opérationnel international le plus grand et le plus important des Nations Unies. Il constitue, avec les bureaux de Vienne et de Nairobi, le réseau des offices centraux des Nations Unies. Principal siège en Europe, il abrite entre autres le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, ainsi que le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme.

Ph: Giovanna Silva

 

Le don généreux de l'État du Qatar a permis d’entreprendre la rénovation complète de la Salle XIX des Nations Unies à Genève : avec ses 4 000 mètres carrés, une capacité de 800 places et 320 bureaux pour les délégués des États, elle constitue la plus grande salle consacrée aux séances plénières de l'Assemblée générale. Sa conception a été confiée au cabinet PEIA. L’étroite collaboration et le travail de recherche instaurés depuis de nombreuses années avec Casalgrande Padana ont permis de donner au projet son caractère unique. Expérimenter, innover et créer, avec des dalles en grès cérame, de nouveaux motifs, des effets visuels, des modalités de coupe et de pose faisant explicitement référence, et en toute harmonie, aux éléments principaux de la salle et du bâtiment de l’ONU. Les dalles en grès cérame de grand format dans la couleur Marte Thassos, posées avec des joints réduits au minimum, créent l’illusion d’une surface continue. Les revêtements dans la couleur Travertino Bianco s’inspirent en revanche de ceux des architectures historiques de l'ONU à Genève et évoquent les bas-reliefs et les vestiges archéologiques. Certains revêtements de sol sont composés des couleurs Pietra del Cardoso et Zinco Titanio, dans une alternance de surfaces mates et brillantes. D’autres ont été réalisés en mosaïque avec des variations de couleurs aléatoires qui reprennent le thème de la structure triangulaire de l’imposante « Dune inversée » en bois qui caractérise la grande voûte de la Salle.

 

Ph: Giovanna Silva

 

La richesse des formes et des motifs typiques de la culture arabe a été réinterprétée dans un esprit contemporain à travers des éléments géométriques symboliques : la matrice du triangle et du cercle se trouve dans les motifs (musharabie) qui appartiennent à l’iconographie et à l’identité spécifique du Qatar. Dans le même temps, ces éléments constituent une référence symbolique au dialogue, et ce, sans équivoque possible. L’utilisation de dalles en grès cérame découpées en triangle, la dimension du joint, parfois invisible, sur les grandes dalles, pour un effet « pierre », ainsi que les murs revêtus de miroirs contribuent à créer des effets visuels spéciaux. Le résultat est une harmonie entre les surfaces continues et la matière élégante des bois, des bronzes et des surfaces blanches.

 

Ph: Peia

 

Ph: Peia

 

Le design architectural de la Salle XIX reflète les idéaux des Nations Unies. En effet, sa forme circulaire concentrique et radiale met en valeur le concept d’égalité. Au lieu d’une disposition comprenant de nombreux bancs avec des rayons divers, un seul module incorporable aux autres a été conçu afin de promouvoir l’individualité et l’identité des nations tout en exprimant la force de l’union. Tel un seul corps pour résoudre ensemble les problèmes du monde. La dune (le plafond voûté) et le ciel (les nations) sont conceptuellement inversés. Dans l’imaginaire collectif, la dune représente un phénomène naturel, unique et fascinant, où les lignes changeantes s’adaptent en fonction du mouvement du vent en créant dans le désert un méandre de profils éphémères. Célébrer la dune signifie célébrer l’évolution, l’histoire, les traditions et la culture. Cela représente également un défi pour apporter les changements nécessaires afin d’améliorer notre avenir tout en préservant l'environnement.

Ph: Giovanna Silva

 

Dans la Salle XIX, aussi appelée Salle du Qatar, différents scénarios d'éclairage sont utilisés à travers l’installation d’un système circadien innovant qui met en valeur l’irrégularité sculpturale du plafond. Imitant le lever et le coucher du soleil, ils visent à maximiser le confort pour les délégués des Nations Unies au cours des longues sessions. De plus, pour introduire une autre source de lumière confortable ainsi qu’une vue agréable, mais aussi pour rappeler les urgences environnementales de la planète, un système d’ouverture automatique et motorisé a été installé. La vue donne sur le Parc, le lac Léman et le majestueux massif du Mont-Blanc. De plus, la salle est équipée de technologies de pointe : caméras motorisées à haute définition, nouveau système sophistiqué de transmission, 10 cabines de traductions simultanées, une cabine dédiée aux interprètes de la langue des signes, 400 écrans audio et vidéo à haute définition améliorés par un système d’éclairage à l’avant-garde et performances acoustiques élevées grâce à un logiciel paramétrique.

 

Ph: Peia

 

Les motivations pour lesquelles l’architecte Giampiero Peia a choisi de confier à Casalgrande Padana la conception d’un lieu aussi symbolique ont été les mêmes que celles du projet de la Tour Kempinski Residences and Suites à Doha et de celui du Westin Resort Miriandhoo aux Maldives : le soin des détails ainsi que la détermination pour parvenir à réélaborer et à adapter les matériaux à l'invention pragmatique du concepteur tout en maintenant des standards de qualité élevés. Un lieu où passé, présent et futur s'entremêlent dans un flux continu et supranational, en nous rappelant les urgences que nous devons affronter. Oser et relever le défi vers un progrès véritable pour les peuples et la sauvegarde de la planète.

 

 

 

 

Flag of Germany